La Fontaine d'Isis

  • Home la Fontaine d'Isis
  • Elevage canin de la Fontaine d'Isis
  • Rucher et miel de la Fontaine d'Isis
  • Basse-cour, poules, canards et lapins de la Fontaine d'Isis
  • Atelier broderie de la Fontaine d'Isis
  • Contacter la Fontaine d'Isis
Elevage canin rucher basse-cour atelier de la fontaine d'isis
Elevage canin rucher basse-cour atelier de la fontaine d'isis
Elevage canin de la Fontaine d'Isis

Elevage canin : historique

samoyedes et shetlands de la Fontaine d'Isis
Nos shelties en balade
Un de nos samoyedes dans la neige

La Naissance de notre affixe

Dans notre enfance, nous avons toujours vécu avec des animaux : poules, canards, lapins, moutons et chiens. En 2000, lorsque mon frère Yves et moi achetons notre logement commun avenue des Deux Fontaines, nous décidons de rechercher un petit chien pour nous tenir compagnie. Chez nos parents et dans notre entourage, nous avions l'habitude de côtoyer bergers allemands, fox terrier mais aussi colleys... Mon frère étant un amoureux des terriers, notre choix se porte sur un terrier de petite taille : c'est ainsi que Rita, petite chienne Westie, entre dans notre vie.

Mon frère étant handicapé mental, je décide de l'inscrire dans un club canin afin qu'il éduque sa petite chienne mais aussi pour le sortir du milieu handicapé, afin qu'il puisse progresser d'avantage.

Rita et Sultane

Au sein du club, nous nous investissons tous les deux, je deviens moniteur canin 1er et 2e degrés et trésorière, mais je n'ai toujours pas de chien a moi. Yves et moi décidons donc de partir à la recherche de la race qui me correspondra le plus possible. Je veux un chien de berger qui soit à la fois beau, travailleur et de petite taille, qui ne soit pas une race "à la mode" et qui soit rustique. Le colley me plaît mais il est trop grand pour moi... Grâce aux conseils des moniteurs de notre club puis aux recherches sur internet, nous découvrons le shetland et là, j'ai le coup de coeur ! Sultane, petite sheltie fauve, entre fin 2002 dans notre vie.

Cette même année, nous décidons de demander un affixe car nous voulons faire faire une portée à Rita, avec qui nous avons pris goût aux expositions. Le 12 mai 2003, nous obtenons notre affixe "de la Fontaine d'Isis". Avec ce nom, nous avons voulu faire un petit clin d’œil à la fois à l'adresse de notre premier appartement et à la civilisation égyptienne dont je suis passionnée. Pourquoi ce choix de la déesse Isis ? Parce qu'elle est la "Mère idéale", mais aussi la déesse du foyer et de la fécondité.


L'agility et les dures lois de l'élevage

Sultane en agility

En 2004, Sultane progressant super bien en obéissance et en Agility, nous nous lançons à la recherche d'un second chien pour mon frère, qui lui aussi progresse très bien en obéissance mais sa chienne étant très paresseuse, cela le freine.

Yves me demande un shetland, nous rencontrons donc plusieurs éleveurs, Sultane n'ayant pas pu nous donner la fille que nous espérions. En effet, suite à des problèmes hormonaux, elle n'a eu qu'un seul chiot mâle sur sa première portée, que nous avons placé chez des amis car il n'était malheureusement pas « entier ».

Viking chiot

Nous nous orientons donc vers un autre élevage, les Fées du Pays Noir, et Yves a le coup de foudre pour un petit mâle tricolore : Viking. Nous revenons donc du Nord avec un petit mec super en caractère, qui nous apportera beaucoup et nous apporte encore énormément aujourd’hui dans la vie de tous les jours, mais aussi en reproduction. C'est son arrivée qui marque le réel départ de notre affixe en shetland. Nous faisons beaucoup d'expositions ensemble et son éleveuse, Catherine, nous convainc de participer aux régionales et nationales d'élevage du Shetland Club de France dont nous apprécions l'ambiance.

Nous accueillions ensuite plusieurs chiots femelles qui ne peuvent malheureusement pas être confirmées, soit pour manque de dent, soit pour la taille. Nous leur trouvons donc de gentilles familles pour compagnie. Et puis arrive Vvhisky, une chienne fauve adulte ayant déjà eu des bébés, que ses anciens propriétaires cherchaient à replacer via une annonce sur le net... Un sauvetage, en somme, vu l'état dans lequel elle est à son arrivée chez nous, tant physique que moral... Elle trouve rapidement sa place au sein de notre petite meute et nous offre plusieurs belles portées dont deux avec Viking.

Viking et Vvhisky

Le rêve bleu et la nouvelle chef de meute

Entre temps, en allant aux expos, Yves s'est pris de passion pour les chiens bleus, et s'est mis à rêver d'une shetland bleue. Mon amie Geneviève (élevage de la Pie Voleuse), qui l'aide beaucoup en agility, décide alors de rechercher un mâle bleu à marier à sa femelle tricolore, dans l'espoir de concrétiser le souhait d'Yves. Coup de chance, cela réussit et c'est comme ça qu'Isis nous rejoint en 2010.

Isis et Yves, Hera

Début 2012, Héra, notre petite dernière, voit le jour. C'est la première descendante de Viking que nous gardons, sa petite fille, fille d'Eclipse, une chienne née chez nous que j'avais placée en contrat d'élevage chez un ami agilististe. Nous retrouvons chez elle beaucoup du caractère de son grand père que nous aimons tant et les même prédispositions que lui en agility. Dès 6 mois, Mademoiselle prend la place de chef de meute ! Nous avons craint un moment qu'elle ne soit trop petite mais elle a finalement atteint la taille minimum du standard.

En 2013 et en 2014, suite à une grosse récidive de mon hernie discale, nous sommes contraints de déserter progressivement les terrains d’agility en tant que compétiteurs. Nous restons cependant des visiteurs assidus.


Le rêve blanc

Sylvie et les samoyedes

En mai 2013, nous accueillons à la maison le "rêve blanc" d'Yves... En effet, cela faisait un moment que nous nous posions la question d'avoir à la maison un "grand chien". Après quelques recherches, nous nous sommes décidés pour une race de la famille des Spitz, donc un chien du 5e groupe. Yves voulait un chien blanc, très endurant, plein de charme, très sportif...
Comme depuis plusieurs années, nous avions eu l'occasion de côtoyer, lors de nos balades en Alsace, les samoyèdes de nos amis, nous nous décidons donc à accueillir une petite chienne de cette race. Nous restons ainsi dans les races bergères, puisqu'une des tâches ancestrales du "Sam" était chien de troupeau. Également chien de traîneau, c'était aussi le gardien des enfants et la "couverture chauffante" de ceux-ci ! Lorsqu'on regarde ce charmeur, on a toujours l'impression qu'il sourit !

Sur les conseils de nos amis alsaciens, nous réservons notre petite merveille blanche, prénommée Inouck, au Domaine de Merlin, en Bretagne. Etant donné que le "Sam" est un chien de meute, logiquement la famille samoyède s'agrandit rapidement aussi avec l'arrivée de Russia et Micah en 2014... Le samoyède est aussi contagieux que le shetland, de plus les 2 races se complètent à merveille !


Du fauve et du noir

Hera et son chiot

En 2014 toujours, notre Héra devient maman d'une jolie puce qui, à 9 mois, mesure déjà 2 centimètres de plus qu'elle (facile, Héra fait 33 cm). Nous avons aussi la première portée de notre "rêve américain", Uda : unie au beau Fonzy, ils nous donne 6 jolis chiots bien dans leurs têtes et dans leurs pattes, comme nous les aimons.

En 2015, nous décidons de nous consacrer d'avantage à la couture et à la broderie. Coté agility, Viking et moi-même prenons notre retraite de la compétition car il va sur ses 11 ans et mes problèmes de dos n'évoluent malheureusement pas dans le bon sens... Mais la vie est ainsi faite et d'autres challenges nous attendent.

Nous espérons avoir des bébés d'Uda et Havane, qui devraient être plutôt des chiens de travail que des chiens de salon ! Nous espérons aussi faire naître la dernière portée de grand-père Viking : nous lui avons choisi la belle bleu, Isis.


Le rappel des lois de la Nature

La portée issue du mariage de Viking et Isis naît fin juillet 2015. Nous gardons la belle Lotus Black of Pirate pour conserver le courant de sang d'Isis. En effet, notre belle bleue part vivre en Allemagne avec son demi frère, car elle ne supporte plus la vie en meute.
Nous partons donc fin 2015 en Allemagne où nous restons un long weekend avec la famille d'adoption d'Isis, afin de faire la transition en douceur.

Nos espoirs reposent maintenant sur Lotus. Malheureusement, nous constatons à à peine 3 mois que notre petite puce présente tous les symptômes de la dermatomyosite. Je les connais bien, travaillant depuis plusieurs années déjà avec les allemands et le Shetland Club de France sur les lignés et la recherche liée à cette maladie, et aussi grâce à mon amie Lex qui a écrit un super article sur le sujet.

Nous faisons des recherches afin de soigner Lotus avec des produits bio et aussi grâce à mes connaissances en Apithérapie. Notre puce devient une belle jeune fille.
En raison de sa maladie, nous l'avons bien entendu retirée de notre planning d'élevage. Nous nous lançons donc à la recherche d'une nouvelle future reproductrice et nous nous arrêtons sur 2 lignées...


Un nouvel espoir fauve et les orientations pour 2018

Napi notre nouvel espoir shetland

Il nous faut attendre décembre 2017 pour accueillir notre nouvelle recrue : la belle Napi Gold du Puits Saint Loup. Avec elle, nous fondons de nouveaux espoirs. Comme pour tous, seul l'avenir pourra les confirmer.

Comme toujours, les dures lois de l'élevage décideront si notre choix est le bon ou pas, c'est ainsi quand on travaille avec du vivant. Une chose est sûre : nous allons la former au cavage (recherche des truffes) avec mon frère.

Nous espérons, courant 2018, marier notre Uda avec le beau Chucky.

En 2016 et en 2017, nous avons aussi eu nos 2 premières portées de Samoyède et nous sommes tellement ravis du résultat du mariage que nous espérons le refaire courant 2018 également.